Fertilité Masculine et Féminine : Les Oméga 3 à la rescousse

6238 Views

Baisse de la fertilité masculine depuis une quarantaine d’années :

Depuis 50 ans environ, la population occidentale est sujette à une baisse importante de son taux de fertilité, et notamment dans la population masculine.

La cause principale est la concentration de gamètes dans les spermatozoïdes qui a diminué de moitié depuis les années 70. Les scientifiques remarquent que les délais de procréation s’allongent significativement, alors qu’en parallèle, le nombre de FIV (Fécondation In Vitro) ne fait que croître.

L’infertilité masculine est un des éléments responsables dans près de 50% des cas de « non-grossesse », et même l’unique responsable dans 20 à 30% des cas d’infertilité dans le couple.

De plus, l’âge de conception du premier enfant recule en permanence, étant aujourd’hui de 30 ans, contre 24 ans en 1970. La probabilité de rapport fécondant diminuant avec l’âge, cela accentue encore le phénomène.

1 chance pour 5 rapports à 25 ans, contre 1 chance pour 15 rapports à 40 ans.

Les Oméga 3, planche de salut de la fertilité masculine ?

Plusieurs études semblent abonder dans ce sens.

Une première étude publiée en 2011* par l’université de l’Illinois vient de démontrer le lien entre DHA et formation correcte des spermatozoïdes. Le DHA est l’ingrédient indispensable de la construction des spermatozoïdes : 

Intrigués par ce rôle du DHA, les scientifiques ont expérimenté cette action sur des souris. 

Des souris mâles « privées » de DHA par manipulation génétique, sont totalement infertiles. Mais lorsque les chercheurs réintroduisent du DHA dans leur alimentation, la fécondité est complètement restaurée.

Une autre étude plus récente ** a mis en évidence sur une population de 1600 Danois appelés pour le service militaire obligatoire, que ceux qui avaient pris un complément alimentaire à base d’huile de poisson les 2 mois précédant les analyses, avaient une plus grande quantité de sperme, avec un plus grand nombre de spermatozoïdes que le groupe qui n’en avait pas consommé.

Et pour la femme, rôle des Oméga 3 dans la fertilité ?

Chez la femme, il semble également qu’il y ait un lien direct entre consommation d’Oméga 3 et fonction ovarienne améliorée.

Consommer des Oméga 3 permet de diminuer l’inflammation de l’organisme et améliore le système cardio vasculaire. Mais de plus, une étude de 2016*** présentée à la Société Américaine de Médecine, montre que cette consommation améliore les chances d’avoir un bébé.

Ces résultats ont été obtenus en réalisant des tests sur la souris. Ils sont ainsi découverts que les souris génétiquement modifiées pour avoir des taux d’oméga 3 supérieurs avaient également de plus grande quantité d’ovules, et également de meilleure qualité.

La cause précise de cette différence n’est pas encore identifiée clairement. Les chercheurs ont émis l’hypothèse que les acides gras oméga-3 aident à diminuer les niveaux d’inflammation, et donc à améliorer la fonction ovarienne. 

Des études plus poussées doivent encore être menées, mais dans tous les cas, les auteurs de cette étude estiment que le fait de consommer régulièrement des Oméga 3 ne peut qu’être bénéfique, et notamment pour la fertilité.

* Source : Biology of Reproduction December 2011 85 (6) 1291-1296; doi:10.1095/biolreprod.85.6.1291 via Eurekalert (AAAS) 

https://www.eurekalert.org/pub_releases/2012-01/uoic-isl010912.php

** Associations of Fish Oil Supplement Use With Testicular Function in Young Men - Tina Kold Jensen, PhD1,2; Lærke Priskorn, PhD2,3; Stine A. Holmboe, PhD2,3; et al 

https://jamanetwork.com/journals/jamanetworkopen/fullarticle/2758861

*** How Omega 3 Fats May Improve Fertility

https://time.com/4535182/how-omega-3-fats-may-improve-fertility/

Posted in: Je veux un bébé !
Blog navigation

Latest posts